CONTACT IMMOBILIER, présent sur le marché immobilier de la Guadeloupe depuis plus de 10 ans
27 nov

Le prêt à 0% ne reprendra qu’en 2017 à Saint-François !

maison en construction

Et oui, il n’y a plus de prêt à taux zéro jusqu’à la fin de l’année à Saint-François ! Vous souhaitiez en obtenir un pour financer la construction de votre maison sur le terrain que vous venez d’acheter au bord de la mer ? Malheureusement, il est trop tard. Comme chaque année, à la mi-novembre, les établissements bancaires cessent d’étudier les dossiers des emprunteurs éligibles à ce prêt. Elles bloquent donc tous les financements.

Rassurez-vous, elles s’y remettront à partir du 15 janvier 2017, le temps pour elles de mettre à jour leurs logiciels informatiques avec les nouvelles normes du prêt à 0% (les conditions d’octroi du PTZ changent au 1er janvier de chaque année). En fait, c’est la lourdeur administrative liée à ce type de projets qui les empêchent de prendre en charge ces dossiers après le 15 novembre. À cause d’elle, il leur est impossible de boucler ces dossiers dans les temps !

Vous êtes déçus ? Sachez tout de même que certaines banques dites spécialisées peuvent encore consentir à financer les prêts à taux 0% jusqu’à la fin de l’année. Toutefois, il est impératif que les offres de prêts soient éditées au plus tard le 31 décembre 2016.

Le PTZ a battu tous les records en 2016
Emmanuelle Cosse l’a affirmé lors d’une audition publique devant la Commission des affaires économiques du Sénat : 120 000 ménages auront bénéficié d’un prêt à 0% pour acquérir leur résidence principale en 2016. « Au 1er septembre, on avait accordé 77 051 PTZ, a-t-elle déclaré. On s’était donné un objectif ambitieux de 120 000 (PTZ distribués) et les chiffres que nous avons mensuellement laissent entendre que nous serons capables de le tenir pour la fin de l’année. »

Alors, un peu de patience et, vous aussi, vous pourrez très bientôt en profiter pour construire la maison de vos rêves sur un terrain à Saint-François !

O.D. / Bazikpress © alain wacquier

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée